292015oct
Vacances en accueil familial pour les personnes âgées : le risque d’un hébergement non agréé

Vacances en accueil familial pour les personnes âgées : le risque d’un hébergement non agréé

Accueil familialContrairement à l’hébergement de long séjour, l’accueil temporaire au sein d’une famille ne nécessite aucun agrément particulier. Chacun peut donc ouvrir sa maison ou son lieu de vacances à une ou des personnes âgées. Cependant, gare aux bons samaritains mal intentionnés ! Et en effet, la détresse des personnes âgées, mise au jour par la canicule de l’été 2003, a suscité nombre de vocations, hélas pas toujours désintéressées…

Des bons samaritains mal intentionnés

Pour exemple, certaines associations, spécialisées dans l’accueil familial à titre onéreux, ont dû se résoudre à ne plus mettre en ligne sur leur site l’adresse et les coordonnées des personnes désireuses d’un tel hébergement. En effet, celles-ci ont été rapidement débordées d’appels émanant de postulants dont les questions semblaient plus porter sur leurs revenus et autres capitaux que sur leur état de santé, leur personnalité ou leurs attentes. Si ces associations continuent de mettre en ligne les demandes, elles se chargent à présent de transmettre les candidatures.

Tester ses capacités d’accueil

Que cette mise en garde justifiée contre les coureurs de testaments ne décourage pas les candidatures sincères. Pour un particulier et sa famille souhaitant faire partager leurs vacances avec un ou des aînés, il est toujours possible de se rendre plus ou moins régulièrement dans une maison de retraite, afin de lier connaissance avec certains de ses locataires. Puis, les relations se nouant, de franchir le pas d’hébergement temporaire. En tout état de cause, et tout comme pour les solutions de long séjour, mieux vaut chercher un séjour temporaire en accueil familial avant d’en avoir besoin le mois qui suit.




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *