242015juin
Protection sociale des personnes âgées : dépister les maladies graves

Protection sociale des personnes âgées : dépister les maladies graves

Les personnes âgées sont, bien sûr, plus exposées à des problèmes de santé que les plus jeunes. C’est pourquoi le système de protection sociale en France a prévu toute une série de mesures leur permettant de se soigner à moindres frais. Plus de 7 millions de personnes souffrent d’affections de longue durée (ALD) comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires ou les cancers. Leur traitement est remboursé totalement, sans qu’il soit besoin d’avoir une mutuelle. Pour mieux les soigner, il est important de les déceler de manière précoce : de plus en plus de campagnes de dépistage se mettent en place.

La prévention des maladies graves

Mieux vaut prévenir que guérir…Partant de ce vieil adage, l’assurance maladie organise un nombre croissant de dispositifs ciblés de prévention et de dépistage. Toute personne affilée à la Sécurité sociale a le droit d’effectuer un bilan de santé gratuit tous les cinq ans, dans l’un des centres prévus à cet effet en France. Le rôle de cet examen est de détecter de façon précoce les affections qui seraient installées en silence et pourraient surgir brutalement. Ce bilan de santé est gratuit et s’effectue sans avance de frais. Il est adapté à l’âge de l’assuré, à son sexe et aux facteurs de risques liés à l’environnement socioprofessionnel et aux habitudes de vie. Pour obtenir un rendez-vous, il suffit d’en faire la demande à sa caisse primaire d’assurance maladie, telle que silver éco.santé personne âgée


Vaccin contre la grippe

Chaque année, environ 4 millions de personnes contractent la grippe en France. S’agissant d’un virus, les antibiotiques sont inefficaces. Les personnes âgées sont les plus sensibles à la maladie. Ce bilan est donc indispensable pour les plus de 65 ans, qui peuvent en bénéficier.




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *