112015juin
Personnes âgées : exposées à des problèmes de santé mentale

Personnes âgées : exposées à des problèmes de santé mentale

Actuellement, le nombre de personnes âgées dans le monde compte plus d’un quart de la population. D’ici cinq ans, ce chiffre devrait atteindre 1 milliard et peut-être 2 milliards jusqu’en 2050. Si on se réfère sur les faits réels, la société a souvent tendance à négliger les personnes du troisième âge. Pourtant, cette situation peut affecter et percuter la santé mentale et le bien-être physique de ces personnes aux cheveux blancs, qui sont aussi importants pendant la vieillesse qu’à tout autre moment de la vie. Pendant l’âge adulte, les incapacités physiques, que mentales sont très fréquentes, dont les troubles neuropsychiatriques occupent 6,6% des incapacités totales. Selon encore les statistiques, 15% des personnes âgées au-delà de la soixantaine souffrent d’un trouble mental. Ci-dessous les facteurs et les solutions à ces problèmes.

Quels sont les facteurs ?

On peut déterminer le niveau de santé mentale d’une personne âgée à l’aide de plusieurs facteurs, tels que les facteurs sociaux, psychologiques ou biologiques. Les personnes aux cheveux blancs commencent à ne plus avoir confiance en soi lorsqu’elles n’arrivent plus à se prendre en main et à accomplir les tâches courantes (se laver, manger seul…). À ce moment-là, les entourages devraient se songer à trouver des solutions de longue durée. Autrement, des évènements sociaux tels que le deuil ou bien la chute de revenue avec la retraite peuvent également percuter les personnes âgées, sans en parler des accidents à domicile qui sont très courants lorsque l’être humain commence à vieillir. Effectivement, la santé mentale pourrait affecter la santé physique, tout comme la santé physique pourrait avoir de l’impact pour la santé mentale.

santé mentale personne âgée

Quelles solutions ?

D’ici 2050, le pourcentage du nombre de personnes âgées dans le monde devrait doubler, de 11% à 22%. Ces personnes du troisième âge sont exposées à des problèmes de santé physique et mentale particuliers, qu’on devrait prendre en compte. Sur ce, la société devrait contribuer et participer, afin de venir en aide aux personnes âgées. On devrait également multiplier le nombre des professionnels de santé en gérontologie. L’État devrait établir des politiques de soins à long terme pour les séniors, tout comme la mise en place des infrastructures répondant aux normes pour les personnes âgées.





Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *