212015août
Personnes âgées : Accueil familial, le lien social sauvegardé

Personnes âgées : Accueil familial, le lien social sauvegardé

accueil familialNon, le 3e millénaire n’aura pas raison du « vieillir en famille ». La formule « accueil familial » se porte bien. Pas plus onéreuses que d’autres, les places y sont – hélas !- encore trop rares.

Accueil familial : bras secourables

Quand la troisième vie de l’âge est désormais bien avancée, tout expert en chambre ou de terrain le reconnaît : le plus douloureux, à l’heure tant retardée d’être trop vieux ou trop vieille pour s’en sortir tout(e) seul(e), est d’avoir quitté son « chez soi ». Les murs parlent et se souviennent. Ils conservent vaille que vaille, et parfois depuis longtemps, petits, grands, bons et mauvais souvenirs. Ceux-là forment autant de racines auxquelles il faut s’arracher, le moment venu de trouver des bras secourables. On trouve une partie de ces derniers à s’activer en « accueil familial », avec, là aussi, des souvenirs inscrits dans des maisons, des logements. Mais aussi avec un nouveau souffle, alimenté par une vie de tous les jours dont la pendule continue de tourner. L’accueil familial, une vie à recommencer, certes dans un autre décor, mais à taille humaine.

Rester en contact avec les bonheurs de la vie quotidienne

Formule officialisée dans la loi du 10 juillet 1989, l’ « accueil familial à titre onéreux » est sans doute le meilleur cadre pour les personnes âgées animées par la volonté de rester en contact avec les mille et bonheurs ou aléas de la vie quotidienne. Dans cet environnement familial, la cuisine est toujours assez proche pour que l’on en sente les odeurs et entende les bruits prometteurs qui s’en échappent. Le facteur ne passe jamais si loin que l’on ne puisse le rejoindre et lui soutirer quelques nouvelles du quartier. Mais, surtout, les portes et les fenêtres continuent d’être ouvertes sur un quotidien décliné à tous les âges…celui des accueillis et celui des accueillants.




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *