272015nov
Maltraitance des personnes âgées, sujet tabou ?

Maltraitance des personnes âgées, sujet tabou ?

maltraitanceLa maltraitance, exercée sur des personnes âgées, n’est pas un phénomène nouveau, mais reste un sujet tabou méconnu. La nouveauté réside dans la verbalisation, dans les témoignages de ceux et celles qui souffrent. Au centre d’écoute d’ALMA, les écoutants de l’association recueillent les mots, entendent les plaintes et proposent des aides, en informant ceux et celles qui appellent pour parler, échanger et tenter ainsi de trouver une issue pour échapper à leur quotidien.

Qu’est-ce que la maltraitance ?

La maltraitance est un ensemble d’actes, de comportements et d’attitudes commis ou omis, envers une personne au détriment de son intégrité physique, sexuelle, morale, psychique, matérielle ou financière. On parle de maltraitance, quand il y a violence, négligence, agressivité ou abus. Elle peut être :
– Physiques : coups, blessures, chutes provoquées…
– Psychologiques : violation des droits, abus de pouvoir…
– Matériels : financière, mauvaises conditions de l’environnement…
Selon les chiffres avancés par des organismes reconnus, plus de 60% des personnes âgées dépendantes souffriraient de maltraitance. Ce fléau n’a que trop duré et est resté trop longtemps dans l’ignorance ou l’indifférence de tous.

La maltraitance par inadvertance reste la plus répandue

La maltraitance s’installe dès que la dépendance apparaît. Elle est souvent le résultat de l’épuisement d’un membre de la famille ou d’un aidant, un comportement qui épuise la tolérance de l’autre, use sa patience dans la répétition et la démesure. Si la maltraitance volontaire reste rare, la maltraitance par inadvertance, répétitive, est une pratique familiale, professionnelle plus silencieuse. Elle reste malheureusement la plus répandue.




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *