182015sept
Assurance dépendance : La mise en œuvre des garanties

Assurance dépendance : La mise en œuvre des garanties

assurance dépendanceLe but de l’assurance est de venir en aide lorsque la dépendance survient. Dans ce cas, il faudra en informer l’assureur dans les meilleurs délais, afin qu’il verse ses prestations. De nombreux contrats prévoient désormais d’accompagner la rente d’un capital initial, permettant de faire face aux premières dépenses d’aménagement dans le logement. Il s’agit d’une option qui doit être choisie lors de la souscription.

L’assuré est libre d’en disposer comme bon lui semble

La rente viagère est versée directement à l’assuré, ou à son représentant légal s’il est sous tutelle ou curatelle. Aucun contrôle n’est effectué quant à l’utilisation des sommes reçues. L’assuré est libre d’en disposer comme bon lui semble. Et il a droit à l’assurance même s’il ne supporte pas de frais supplémentaires. Avant que le paiement de la rente ne se déclenche, il faut toutefois avoir obtenu le feu vert de l’assureur. Lequel va chercher à vérifier la réalité de la perte d’autonomie et à évaluer son importance. Tout d’abord, la dépendance doit être définitive pour donner lieu à garantie. L’état de santé de l’assuré doit donc être consolidé et irréversible.

D’un contrat à l’autre, la définition de la dépendance varie de manière importante

Cependant, il existe un point commun : seule une perte d’autonomie très élevée déclenche le paiement des rentes par l’assureur. Il retient la capacité de l’assuré à accomplir seul les activités vitales, comme faire sa toilette, s’habiller, s’alimenter, se déplacer dans le logement ou s’il justifie le recours à une tierce personne. Il faut généralement être dans l’incapacité d’effectuer au moins trois de ces actes pour être qualifié de dépendant total.




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *