62015août
Aménagement du logement des personnes âgées ayant des déficiences visuelles

Aménagement du logement des personnes âgées ayant des déficiences visuelles

déficience visuelleL’adaptation du logement doit compenser l’absence ou la faiblesse de la perception visuelle, diminuer les risques de chute et faciliter la perception sonore et tactile

Adapter l’éclairage pour les personnes âgées

L’éclairage doit apporter une luminosité suffisante, mais surtout être bien orienté, pour éviter tout éblouissement. Les fenêtres devront pouvoir être occultées par des stores permettant d’atténuer la lumière du jour tout en maintenant une luminosité intérieure suffisante.

Pour circuler sans tomber

  • Il faut choisir un revêtement de sol non brillant.
  • Il est souhaitable que la couleur du mur contraste avec celle du sol ou qu’une plinthe de couleur facilite le repérage.

Sécuriser les portes et fenêtres

  • Les portes pivotantes et les fenêtres battantes présentent un risque de choc frontal lorsqu’elles sont entrouvertes. Il faut donc pouvoir les ouvrir complètement, afin qu’elles se rabattent sans saillie sur le mur. Mais il est encore plus prudent de leur préférer des portes et des fenêtres coulissantes.
  • Il faut contraster les différents équipements (encadrements, portes et poignées) pour améliorer la perception visuelle.

Équiper la cuisine

  • Une lumière d’ambiance générale non éblouissante assurera la luminosité de la pièce. Mais des éclairages complémentaires sur chaque plan de travail par exemple, feront disparaître les zones d’ombre.
  • Pour les éléments, il faut préférer des portes coulissantes aux portes à vantaux, qui peuvent être sources d’accident si elles restent ouvertes.





Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *