292015sept
Aides financières aux seniors : Les majorations pour compléter ses revenus

Aides financières aux seniors : Les majorations pour compléter ses revenus

seniorsCertaines situations permettent aux seniors, bénéficiaires d’une pension versée par la Caisse nationale d’assurance-vieillesse (Cnav), de prétendre à des majorations.

Majoration pour enfants

Le bénéficiaire qui a élevé au moins 3 enfants a droit à une majoration de 10 % du montant de sa retraite. Ce bonus est appliqué automatiquement, après avoir fourni, lors de la demande, les renseignements concernant la situation familiale.

Il est à noter que si chaque membre d’un couple dispose d’une retraite, cette majoration est applicable aux deux conjoints, dans la mesure où chacun remplit les conditions requises.

Majoration pour conjoint à charge

La majoration pour conjoint à charge est supprimée depuis janvier 2011 (art. 5 loi 2010-1330 du 9 novembre 2010).
Elle est néanmoins maintenue pour les retraités qui en bénéficiaient au 31 décembre 2010, sous réserve que le conjoint à charge remplisse les conditions d’âge et de ressources.

Lorsqu’on perçoit une retraite personnelle et que son conjoint âgé d’au moins 65 ans (60 ans s’il est reconnu inapte au travail) est à charge, on a droit à une majoration, à condition que le conjoint ne dispose pas de ressources supérieures à 6 890 €/an, soit 574,22/mois.

Ce bonus atteindra 50, 81 €/mois si 150 trimestres d’assurance au régime général ont été totalisés ; sinon, il sera réduit en fonction du nombre de trimestres.

Il est à noter que l’attribution de cette majoration n’est pas systématique. Il faut donc bien compléter le cadre prévu à cet effet dans la demande de retraite.

Majoration pour tierce personne

Pour prétendre à cette majoration, il faut avoir moins de 65 ans, percevoir une retraite personnelle au titre de l’inaptitude au travail et avoir besoin de l’aide d’une tierce personne pour accomplir les actes courants de la vie (se lever, se vêtir, se nourrir…). Cette majoration s’élève à 13 236,98 €/an, soit 1 103,08 €/mois. Pour l’obtenir, il faut en faire la demande par écrit en joignant un certificat médical.

Il est à noter qu’en cas d’hospitalisation, ou de séjour dans un centre de cure médicale pour seniors, le paiement de cette majoration est suspendu. Il est maintenu en cas de simple hospitalisation à domicile.





Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *