162015sept
Aides financières aux seniors : L’AVTS et l’AVTNS

Aides financières aux seniors : L’AVTS et l’AVTNS

personne âgée

L’État a créé un large choix d’aides pour les seniors, afin de leur assurer un minimum de revenus. Aujourd’hui on va vous parler de l’AVTS (l’allocation aux vieux travailleurs salariés), et l’AVTNS (l’allocation aux vieux travailleurs non salariés). Toutefois, le minimum vieillesse était un dispositif qui garantissait à une personne âgée disposant de faibles revenus, un niveau minimum de ressources. Depuis 2006, le minimum vieillesse a été simplifié en une prestation unique : l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa).

L’Allocation Aux Vieux Travailleurs Salariés (AVTS)

Les personnes âgées de 65 ans (60 ans si elles sont reconnues inaptes au travail) qui ont travaillé comme salariés au moins cinq années après l’âge de 50 ans, ou au total pendant vingt-cinq années, mais qui ne perçoivent pas de retraite ou perçoivent une retraite trop faible, peuvent prétendre à une allocation aux vieux travailleurs salariés (AVTS).

Les ressources annuelles doivent être inférieurs à 7 500, 53 €/an (625, 04 €/mois) pour une personne seule, le plafond est relevé à 11 964, 11 €/an pour les veuves de guerre, soit 997 €/mois, ou à 13 137,69 €/an pour un ménage (1 094,80 €/mois).

Son montant

L’AVTS s’élève à 3 379, 95 €/an (281,66 €/mois) au 1er avril 2015, plus 609, 80 €/an par personne à charge. Elle est également bonifiée de 10% quand le bénéficiaire a élevé au moins de trois enfants. Pour l’obtenir, il faut s’adresser au service vieillesse de la caisse régionale d’assurance-maladie (Cram). Il est à noter qu’il n’est pas nécessaire d’être de nationalité française. Il faut cependant résider en France et être en situation régulière.

L’Allocation Aux Vieux Travailleurs Non Salariés (AVTNS)

Les travailleurs non salariés âgés de 65 ans (60ans s’ils sont reconnus inaptes au travail) qui résident en France, qu’ils soient de nationalité française ou simplement en situation régulière, peuvent prétendre à l’allocation aux vieux travailleurs non salariés. Ils doivent justifier d’au moins vingt-cinq années d’activité artisanale, commerciale ou industrielle sur le territoire français. Les plafonds de ressources sont les mêmes que pour l’AVTS.

Son montant

L’AVTNS s’élève à 3 379,95 €/an (281,66 €/mois), plus 609, 80 €/an par personne à charge. Elle est bonifiée de 10 % quand le bénéficiaire a élevé au moins trois enfants. Pour l’obtenir, il faut s’adresser au service vieillesse de la caisse régionale d’assurance-maladie (Cram).




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *